Rétrospective 2020 (12)

Bonny Light Horseman – Bonny Light Horseman

J’avais signalé que l’on reparlerait ici de Josh Kaufman. En plus d’avoir produit l’album de This is The Kit (cf. Rétro. n°04), le musicien new-yorkais n’a pas chômé en 2020 en participant au Folklore de Taylor Swift (que je n’ai pas écouté) et à deux « supergroupes » tout à fait excellents. Tout d’abord avec la chanteuse folk Anaïs Mitchell et Eric D. Johnson des très bons Fruit Bats, sous le nom de Bonny Light Horseman. L’album du même nom est constitué d’une série de relectures, parfois importantes, de morceaux traditionnels peu connus. C’est une splendide collection de folk au tempérament chaud et doux ; chacun des participants chante à tour de rôle tandis que les deux autres assurent de belles harmonies vocales. Un bijou, qui a même gagné un Grammy.

Josh Kaufman à gauche

Muzz – Muzz

L’autre supergroupe est composé, outre Josh Kaufman, de Paul Banks, leader d’Interpol et de Matt Barrick (The Walkmen, Fleet Foxes…). Leur album est là aussi éponyme : Muzz. Il se compose d’une douzaine de chansons très classes, faciles à apprécier, au tempo détendu, et bien au dessus du lot commun.