Rétrospective 2020 (11)

TORRES – Silver Tongue

Silver Tongue est un retour en forme pour Mackenzie Scott. Les sons électroniques qu’elle a ajouté ces dernières années à ses compositions sont toujours là, mais désormais mieux équilibrés avec l’énergie brute et les accents vocaux très « indés » qui sont ses véritables forces. Une bonne cuvée.

Phoebe Bridgers – Punisher

Le succès de Phoebe Bridgers n’a cessé de grimper depuis plusieurs années, et avec un premier album aussi fabuleux que Stranger In The Alps, il n’y a pas de raison de s’en étonner. Ont suivi un brillantissime EP sous le nom de boygenius avec Julien Baker et Lucy Dacus (trio de rêve) et un album sympathique avec Conor Oberst (intitulé Better Oblivion Community Center). Voici donc la livraison de 2020, Punisher, qui lui a permis de conquérir palanquée de nouveaux fans. En ce qui me concerne je le trouve fort agréable, garni de plusieurs très bons morceaux, mais peut-être pas aussi indiscutable que je l’espérais et que l’opinion publique le revendique. Fi de mes prévenances, voici le point d’orgue de l’album, tout en crescendo : I Know The End.

HAIM – Women In Music Pt. III

Les toutes premières vidéos live de HAIM, avant la sortie de leur premier album, étaient enthousiasmantes, avec un héritage Fleetwood Mac assumé (Stevie Nicks est une fan) et une énergie communicative. Je n’ai jamais retrouvé cette joie au sein de leurs deux premiers albums, très propres et très produits, à l’américaine, mais sans rien qui dépasse. Il faut reconnaître qu’enfin, avec Women In Music Pt. III, il se passe quelque chose en studio pour HAIM. On y trouve des chansons bien troussées, des riffs de guitare bien californiens, des rythmes infectieux, des excursions funky, et toujours une prise de son impeccable qui rend le tout agréable à souhait. Il serait dommage de s’en priver.