Rétrospective 2020 (10)

Mourn – Self-Worth

Les jeunes barcelonaises de Mourn en sont à quatre albums en six ans et c’est toujours aussi bien. Leur punk féministe énervé et revanchard ne s’en laisse conter par personne. Go Girls !

Cloud Nothings – The Black Hole Understands

Je n’aime pas tous les albums de Cloud Nothings : ils appuient parfois trop sur leur côté « noisy trash » à mon goût (pour de l’enregistrement studio). Cet opus, The Black Hole Understands, fait partie des plus pop de leur discographie, et à ce titre me ravit. Un jour nous retournerons voir des concerts de Dylan Baldi qui alignera les tubes sans répit pendant 90 minutes, et on sera trempés de sueur à la fin, et ce sera BIEN !

Beach Bunny – Honeymoon

Les américains de Beach Bunny, menés par l’ultra-cool Lili Trifilio, sont encore plutôt peu connus, mais ils ont commis un des plus réjouissants (premiers) albums de l’année écoulée. Leur indie rock déployé sur Honeymoon m’évoque Alvvays et également un peu The Beths, d’excellentes (possibles) influences. Ajoutons pour être complet qu’ils ont déjà sorti un génial EP (Blame Game) en 2021, qui augure drôlement bien pour la suite.