Rétrospective 2020 (09)

Aujourd’hui, hip-hop.

Princess Nokia – Everything Sucks / Everything is Beautiful

Princess Nokia n’a pas cédé à la facilité en sortant deux albums la même semaine : l’oppressant et minimaliste Everything Sucks ainsi que le chaud et old-school Everything is Beautiful. (Bien sûr cette dualité fait partie du propos.) Pas de chance cependant de les proposer la dernière semaine de février 2020, les derniers jours du monde d’avant. Ré-explorez-les en 2021, c’est du grand art, bien loin du tout-venant trap sans imagination. Le clip complètement Not Safe For Work de Balenciaga en était le choc annonciateur :

Run The Jewels – RTJ4

A ce stade, Run The Jewels est à juste titre une institution, et l’on a souligné ad nauseam la parfaite synchronisation, temporelle et thématique, de la sortie de RTJ4 avec le mouvement Black Lives Matter. La lutte politique et intersectionnelle des classes racisées et exploitées est le sujet le plus important de notre ère, mais n’oublions pas de rappeler que l’album est un chef-d’œuvre qui surpasse même leur opus 2. Les beats sont complètement fous, le flow impeccable, et El-P et Killer Mike toujours aussi fascinants et provoqueurs-de-pensée (pour un éclairage parfois à couper le souffle sur les idées non conventionnelles et très construites de ce dernier, ne pas manquer la docu-série Trigger Warning sur Netflix).

Aesop Rock – Spirit World Field Guide

La production d’Aesop Rock depuis None Shall Pass est un sommet absolument indépassable. Esprits, morts-vivants et zombies peuplent Spirit World Field Guide, un « guide pratique » du « tourisme surnaturel » dont les tempos sont légèrement ralentis par rapport à son habitude, mais pas son débit virtuose. Probablement pas son album le plus accessible mais un nouveau chef-d’œuvre et plusieurs dizaines d’heures à passer sur Genius pour en suivre tous les méandres.