Rétrospective 2020 (08)

Aujourd’hui, power-pop.

The Beths – Jump Rope Gazers

Pour leur deuxième album, les néo-zélandais de The Beths tiennent leurs promesses. Elizabeth Stokes et ses comparses nous offrent dix morceaux pleins de hooks, de power chords, de belles mélodies et d’harmonies vocales. Tout ce qu’on aime.

The Yum Yums – For Those About To Pop

Depuis le début des années 90, le norvégien Morten Henriksen entretient bien vivante la flamme de la power-pop nordique à grand coups de riffs et de chœurs doo-wop, au sein d’une constellation de groupes hyper réjouissants. (On aura bientôt l’occasion de reparler de tout ça.) Comme le titre de l’album For Those About To Pop l’annonce sans ambages, on ne fera pas dans la subtilité ici : punk, bubblegum et garage sont au rendez-vous sur une base mélodique pleine d’entrain, bref l’esprit des Ramones mâtiné de girl groups 60s. Quatorze bombinettes de 3 minutes max, sans baisse de rythme, qui poursuivent une série d’albums excellents.

Silver Sun – Switzerland

Silver Sun, de Londres, s’est fait un nom avec génial album « éponyme » en 1997, qui fut la première production de Nigel Godrich. Son chanteur et compositeur James Broad a persévéré en sortant régulièrement d’excellentes galettes de power-pop durant les 23 années qui ont suivi, parfois enregistrées seul lorsque les moyens logistiques venaient à manquer. Se sachant malade, il a complété ce Switzerland en 2020, rejoint par des membres du groupe sur certains titres. C’est une réussite, pleine à craquer de tubes comme tous les précédents. James Broad s’est éteint en octobre 2020.