Les horreurs

« Les horreurs viennent toujours d’une petite âme qui a besoin de se rassurer sur ses propres mérites. »
— Stendhal, De l’amour.