L’impatience

« Justice too long delayed is justice denied. »
Maxime juridique citée par Martin Luther King, Jr. au sein de sa Lettre depuis la prison de Birmingham.

Cette lettre fut écrite en 1963 alors que King était enfermé après avoir mené des actions de protestation non autorisées et non violentes dans la ville la plus « ségréguée » du pays, où les violences policières impunies étaient fréquentes. Elle est une réponse à une précédente lettre ouverte, rédigée par huit hommes d’église blancs (sept chrétiens et un rabbin) qui voyaient le combat pour les droits civiques comme juste mais encourageaient la communauté noire à le mener sans enfreindre les lois ségrégationnistes et en prenant patience.

King y déconstruit un à un les arguments des blancs « modérés », et tout particulièrement celui selon lequel le progrès vers la justice serait une marche inévitable, qui adviendra nécessairement (et sans luttes) après un temps suffisant. Les deux dernières décennies ont douloureusement plantées les derniers clous au cercueil de cette idiotie et apportées la preuve du mensonge assumé de ceux qui la propagent.

Je recommande de lire la lettre dans son intégralité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *