Rétrospective 2020 (01)

Il y a beaucoup d’albums sortis cette année que j’aimerais vous encourager à découvrir s’ils vous ont échappés. Pressons-nous donc, la saison pour ce genre de choses est déjà bien engagée. On commencera par quelques EPs.

The Oh Hellos – Boreas EP & Zephyrus EP

Ces deux EPs complètent une série entamée en 2017 et qui en compte quatre, nommés selon les quatre Vents de l’Antiquité Grecque. Mené par un duo constitué d’un frère et une sœur, les Oh Hellos proposent une musique aux accents folk maximalistes réconfortante et riche de couleurs, qui peut évoquer Sufjan Stevens dans ses jours les plus acoustiques (et les plus intéressants), un banjo virevoltant sur de nombreux titres n’y étant pas pour rien. Mais c’est la voix de Maggie Heath posée sur un tapis de chœurs qui achève de faire des Oh Hellos un groupe précieux.

Pure Bathing Culture – Carrido EP

La dream pop de Pure Bathing Culture est un chaînon possible entre Fleetwood Mac et The War on Drugs, moelleuse et ouatée, mais subtilement vénéneuse aussi, forcément. Certes, en quatre titres dont une reprise, Carrido n’atteint pas tout à fait les hauteurs de leur formidable album de l’année dernière (Night Pass), mais c’est beau et cela fait du bien. (Et puis quelqu’un qui joue sur une Rickenbacker 360 mérite tout notre amour.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *