Top 2015 (#17)

17. Trois albums de female-fronted rock

J’avais prévenu dès le début : je triche deux fois, et celle-ci est la seconde. Partagent donc la dix-septième place trois groupes américains qui ont en commun d’être mené par des femmes et d’avoir au minimum dix années d’existence.

Sleater-Kinney – No Cities To Love

En réalité je ne suis pas en mesure de faire mon intéressant sur ce coup là. Je n’ai pas écouté ces trois groupes à leurs « grandes époques » respectives, et je n’ai pas de remarque particulièrement instructive à ajouter à la musique. Ces trois albums de rock à guitare sont excellents, bien meilleurs que la moyenne des albums-du-retour-après-10-ans-d’absence.

Je répète ici le refrain du morceau ci-dessus, qui a une résonance particulière en ce début 2016 :

Exhume our idols and bury our friends
We’re wild and weary but we won’t give in
We’re sick with worry
These nerve less days
We live on dread in our own gilded age

Veruca Salt – Ghost Notes

Une fille avec une Gibson SG c’est quand même dinguement sexy. (Vous aviez déjà écouté Seether ? On ne fait plus ça aujourd’hui, c’est regrettable.)

Screaming Females – Rose Mountain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *