Seul, très seul, parce qu’à l’opposé de la plupart de ses contemporains il a lu beaucoup de livres, John B. Root tente de faire du « porno » un art. Quelque chose qui apporte la joie. Projet sisyphien, qui laisse sceptique, mais la richesse est dans le voyage, pas dans la destination, n’est-ce pas ?

Le voyage, le voici : Inkorrekt, le weblog de John B. Root.

Il y a quelques années, manquant un peu d’humilité, nous nous disions que nous aurions « gagné » le jour où en France le weblog ne serait plus uniquement utilisé par l’adolescente et l’informaticien, mais aussi par le journaliste, l’officier de police ou le chercheur. On n’avait pas pensé au réalisateur de cinéma X…

[via websucks]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.