This summer hurts

Il y a deux tubes indiscutables sur Wheel, l’album de la new-yorkaise Laura Stevenson sur le label Don Giovanni Records (des gens également responsable du splendide opus de Waxahatchee – et qu’il faut donc que je pense à suivre).

Runner est la plus marquante de ces deux réjouissances :

L’autre titre qui a mes faveurs est Triangle (lien spotify). Je regrette tout de même que l’album s’épuise un peu après ces deux perles pour voguer honnêtement mais sans générosité sur un songwriting un brin oubliable…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.