Frères en esprit

La date « officielle » de conversion de l’empereur Constantin est le 28 octobre 312, à l’occasion de la bataille du pont Milvius.

Lactance, un intellectuel lui aussi converti au christianisme et qui sera un proche de Constantin, écrit ceci dès l’année 314 :

« [Chez les païens] il n’y a pas d’égalité, et l’inégalité suffit à exclure la justice, qui repose sur le fait que tous les hommes naissent égaux. (…)
On pourrait me rétorquer qu’il y a aussi des riches et des pauvres, des maîtres et des esclaves chez nous, chrétiens. Certes, mais nous les considérons comme des égaux et des frères, car ce qui compte est l’esprit et non le corps ; nos esclaves ne sont asservis qu’en leur corps, en esprit ce sont nos frères. »
(Institutions divines, livre V, trad. Paul Veyne.)

Un bien bel exercice de casuistique qui aura certainement inspiré nos démocraties bourgeoises lorsqu’elles proclamèrent que tous les hommes sont égaux, avant de bien vite ajouter, de peur que l’on ne se méprenne, égaux en droit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *