Aventure moderne

Radical Chic : La vie des morts

Rien de plus facile que d’ironiser sur ces jeunes qui se mobilisent pour la retraite. Comment, lycéens, étudiants, n’ont ils pas commencé à vivre qu’ils se préoccupent déjà de leur vulgaire sécurité de fin de carrière (…) On voudrait qu’ils soient des aventuriers, que leur jeunesse soit celle de l’invention. Entendre : qu’ils se démerdent.

Par contre, quand un certain président veut faire de la France un “pays de propriétaires”, personne ne se rengorge. Ni les “essayistes” assermentés qui trouvent que tout à coup, la propriété est une aventure qui se pose là ; fonctionnaires non, retraités surtout pas, mais bien à l’abri dans leur patrimoine, ça oui.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *