Top 2015 (#6)

6. CHVRCHES – Every Open Eye

Ce n’est pas toujours le cas, mais je sais exactement pourquoi j’aime CHVRCHES (au grand dam de certains) : pas seulement à cause de Lauren.

J’aime CHVRCHES parce qu’ils sont parvenu à réaliser, pour la seconde fois consécutive, un album brillant dans ce genre si difficile à bien faire au long cours qu’est l’électro-pop. Sortir un beau single qui sort du lot, dans ce style, est déjà un bel exploit. Réussir à produire deux disques consécutifs tout à la fois si enthousiasmants et si cohérents sur la longueur est une prouesse rare, et ce qui est rare m’est précieux.

J’aime aussi le fait qu’il s’agisse de trois musiciens ayant déjà vécu différentes expériences dans ce milieu, pour un succès généralement limité. Peu de risques dans un futur proche d’un virage dark pour l’album-de-la-maturité, stade qui dans la pop signifie 26 ans (puisqu’à 27 ans c’est la faucheuse), et surtout stade déjà atteint et dépassé à la création du groupe. J’aime les voir emerveillés et lucides, bien décidés à profiter de leur succès comme il vient et à produire ces sons synthétiques bondissants tant que nous éprouverons de la joie à les écouter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *