Comité de Vigilance face aux Usages de l’Histoire...

Comité de Vigilance face aux Usages de l’Histoire : Guy Môquet, et après ? Effacement de l’histoire et culte mémoriel

Guy Môquet semble se résumer à sa mort, à l’invocation de la famille et de la patrie qui ponctuent sa dernière lettre. La Résistance est réduite à la seule perspective du sacrifice. Ainsi la spécificité du combat de Guy Môquet est-elle éludée : le caractère communiste de son engagement, la singularité de son courage au moment où le Parti Communiste, interdit par la République dès 1939, ne résistait pas encore officiellement, sont escamotés. De même, son arrestation par la police française, l’intervention des autorités de Vichy qui désignent spécifiquement parmi les otages une liste de militants communistes à fusiller sont passées sous silence. Toutes les singularités et les complexités de la Résistance disparaissent derrière l’écran blanc d’une dernière lettre sortie de son contexte.

Un texte au style curieusement mauvais, mais une analyse parfaitement pertinente lorsqu’on en replace les propositions grammaticales dans le bon ordre. [via Embruns]

Leave a Reply